Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Plan du site |
intentions du Pape (mai 2016)
* Universelle : Les femmes dans la société
Pour que dans tous les pays du monde les femmes soient honorées et respectées, et que soit valorisée leur contribution sociale irremplaçable.
* Pour l’évangélisation : Prière du Rosaire
Pour que la pratique de la prière du Rosaire se diffuse dans les familles, les communautés et les groupes, pour l’évangélisation et pour la paix.
Saint André de l’Europe
24 Bis rue de saint-Pétersbourg
75008 PARIS
Tél : 01 44 70 79 00
Fax : 09 57 84 35 08
Voici l’homélie proposée par le père Pascal Montavit pour ce dimanche 22 mai 2016, fête de la Sainte Trinité. Il s’appuie sur l’Évangile selon saint Jean, chapitre 16, versets 12 à 15 : « Tout ce que possède le Père est à moi ; l’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître ».

Dernières publications


Édito du dimanche

Edito du 22 mai 2016

Profession de foi de
Aurélien ; côme ; Jean ; Pauline ; Aurore ; Laurent ; Léonore
_
Des personnes peuvent avoir différents motifs de dire que Dieu n’existe pas. elles peuvent être troublées par le malheur ; elles peuvent être troublées par la mauvaise vie de certains chrétiens. D’autres prennent curieusement plaisir à dire que Dieu n’existe pas. mais pourquoi sont-ils si agressifs envers Dieu, pourquoi veulent-ils faire disparaître du monde tout ce qui peut rappeler qu’Il existe ? Ça devrait leur (...)

Lire la suite Lire la suite

Le Mot de la semaine du Cardinal André Vingt-Trois

"Le Mot du Cardinal" est diffusé sur Radio Notre-Dame tous les lundis.

http://www.catholique-paris.com/-45-20-Mot-de-la-semaine-audio-.html

L'entretien du cardinal du 27 mai

Rencontre entre l'Imam el-Tayeb et le pape, puis le cardinal Vingt-Trois, les 70 ans du Secours Catholique, la 8ème Veillée de prière pour la vie

Lire la suite


Angélus: le pape invite à s'unir par la prière aux enfant syriens

(RV) - Avant la prière de l’Angélus dimanche 29 mai 2016, le Pape François a invité les enfants du monde entier à s’unir aux enfants syriens qui prieront pour la paix mercredi 1er juin. Cette initiative, lancée conjointement par les patriarches catholiques et orthodoxes, rassemblera des centaines d’enfants des différentes communautés chrétiennes du pays, à l’occasion de la Journée internationale de l’enfant.

Pour Mgr Antoine Audo, l'archevêque chaldéen d’Alep également président de la Caritas en Syrie, cette prière commune est un «signe profondément œcuménique, profondément chrétien, profondément humain». Il rappelle que «devant les tentations et les volontés de puissance», Jésus a toujours présenté un enfant qui, par «sa démarche d’humilité», montre «le seul chemin de réconciliation, de communion et de paix».

(SBL)

 

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


Le pape appelle les diacres à ne pas être les «esclaves» de leur agenda

(RV) Le Pape François a présidé ce dimanche 29 mai 2016 la messe sur le parvis de la basilique Saint-Pierre, en présence de milliers de diacres venus à Rome pour leur Jubilé de la miséricorde. Dans son homélie, le Saint-Père a dressé le portrait du diacre: un homme de service, à l’image de Jésus, doux et disponible, qui n’est pas «esclave» de son agenda.

Au contraire, il doit être «docile de cœur», affirme François: «prêt pour le frère et ouvert à l’imprévu». Le pape a ainsi confié sa tristesse de voir des horaires d’ouverture affichées aux portes des églises, sans prêtre, diacre ou laïc pour assurer l'accueil. À l'inverse, «le serviteur sait ouvrir les portes de son temps et de ses espaces à celui qui est proche et aussi à celui qui frappe en dehors des horaires, au risque d’interrompre quelque chose qui lui plaît ou le repos qu’il mérite». Autre qualité essentiel du serviteur : la douceur et l'humilité. Le pape rappelle ainsi l'attitude du centurion romain qui «se fait petit, discret, il n'élève pas la voix, et ne veut pas déranger».

Apôtre et serviteur

Le Saint-Père a également rappelé que le service est indissociable de l’apostolat, qui sont «comme deux faces d’une même médaille: celui qui annonce Jésus est appelé à servir et celui qui sert annonce Jésus». Par le service, «unique manière d’être disciple», chacun peut ainsi vivre pleinement sa mission de baptisé: évangéliser. Mais cette mission ne peut que se faire qu'en suivant l’exemple de Jésus, qui s’est lui-meme fait serviteur: «s’il veut l’annoncer, il doit l’imiter», prévient François.

Cette célébration était le point d’orgue de trois jours au cours desquels les diacres ont partagé ensemble sur leur ministère au service de la liturgie et de la charité. Beaucoup de leurs épouses et de leurs enfants étaient également présents.

(SBL)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


Le Pape reçoit des enfants migrants et leurs camarades italiens

(RV) Reportage - Quelque 400 enfants, en provenance de Calabre, ont débarqué ce samedi 28 mai 2016 dans la petite gare du Vatican. La 4e édition du «Train des enfants» est dédiée aux enfants migrants et aux enfants italiens qui les accueillent. L’initiative est celle du Parvis des Gentils, qui s’occupe du dialogue avec les non-croyants au sein du Conseil pontifical pour la Culture, soutenue par les chemins de fer italien.

Le père Laurent Mazas,reponsable du Parvis des Gentils

 

Ce samedi midi, Marie Duhamel était sur le quai pour accueillir les enfants avec son micro, avant leur rencontre avec le Pape


11h20, le train entre en gare après 6 heures de voyage. Très existés, mais disciplinés, des dizaines d’enfants, tee-shirt blancs et casquettes rouges sautent les uns après les autres sur le quai, accueillis notamment par deux cardinaux, Gianfranco Ravasi, le président du conseil pontifical pour la culture et Giuseppe Bertello, le président du gouvernorat.
La plupart de ces enfants sont italiens, d’autres viennent de beaucoup plus loin, par-delà la Méditerranée. Nigérian arrivé en juin 2014, Sayende est adolescent. Il se faisait une joie de voir le Pape, pour lui «le père du monde, un homme profondément bon». Devant prélats et enfants, Sayende lui a demandé en une phrase de prier pour ses parents et ses amis morts en mer. Le pape a ensuite invité les enfants à réciter un Ave Maria, avant un lâcher de ballons blancs, de la mer au ciel, pour faire mémoire de tous ceux qui sont morts noyés.

Protéger les migrants

En salle Paul VI, le Pape a montré un gilet de sauvetage qu’un secouriste en pleur lui avait remis mercredi dernier lors de l’audience générale. Un gilet qui n’a pas sauvé une petite fille qui «depuis le ciel, veille maintenant sur nous», a assuré François. «Je ne veux pas vous faire de la peine, mais vous êtes courageux et vous connaissez la vérité. Beaucoup d'enfants sont en danger». «Les migrants ne sont pas un danger à assurer le Pape aux enfants», mais eux le savaient déjà.

Les enfants ont donné une lettre au Pape, promettant «d'accueillir tous ceux qui viendront dans (leur) pays» et «de ne jamais considérer ceux qui sont différents de nous comme de dangereux ennemis». Dans sa classe, Maria Antonietta a deux camarades qui viennent de Bulgarie. Ils ne parlent pas sa langue, mais qu’importe, «on joue», nous lance-t-elle. «Même si on ne se comprend pas nous voulons leur bien », assure sa copine Rosa Maria.

(MD)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


 

Copyright - Paroisse de Saint-André de l’Europe- 2014