Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Plan du site |
Intentions du Pape (juillet 2016)
* Universelle : Respect des peuples indigènes
Pour que soient respectés les peuples indigènes menacés dans leur identité et leur existence même.
* Pour l’évangélisation : Mission continentale en Amérique latine
Pour que l’Église de l’Amérique Latine et des Caraïbes, à travers sa mission continentale, annonce l’Évangile avec un élan et un enthousiasme renouvelés.
Saint André de l’Europe
24 Bis rue de saint-Pétersbourg
75008 PARIS
Tél : 01 44 70 79 00
Fax : 09 57 84 35 08
Voici l’homélie préparée par le père Pascal Montavit pour ce dimanche 10 juillet 2016, 15e dimanche du temps ordinaire. La liturgie reprend le chapitre 10 de l’Évangile selon saint Luc,10,25-37.

Dernières publications


Agenda

««  2016  »»
««  Juillet  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Événements prochains ou récents

Édito du dimanche

Edito été 2016

Christ hier… Christ aujourd’hui
« Lorsque nous pensons au Christ, il ne faut pas toujours nous retourner vers le passé, comme on penserait à une personne ayant vécu jadis : il faut nous tourner vers Lui comme vers un vivant actuel. Ajoutons maintenant : il ne faut pas penser au Christ vivant dans sa gloire comme à quelqu’un qui serait arrivé au but, loin de la terre, et qui contemplerait comme un spec-tacle ce qui se passe sur terre, cette immense lutte du bien et du mal, de la grâce qui veut tout (...)

Lire la suite Lire la suite

Le Mot de la semaine du Cardinal André Vingt-Trois

"Le Mot du Cardinal" est diffusé sur Radio Notre-Dame tous les lundis.

http://www.catholique-paris.com/-45-20-Mot-de-la-semaine-audio-.html

L'entretien du cardinal André Vingt-Trois du 24 juin

Document de réflexions de la CEF en prévision de l'année électorale 2017, les ordinations du 25 juin

Lire la suite


Ouverture des JMJ à Cracovie par une messe au parc de Blonia

(RV) Les Journées mondiales de la jeunesse 2016 de Cracovie viennent d’ouvrir officiellement par une messe qui a débuté ce mardi 26 juillet à 17h30. Elle est célébrée par le cardinal Stanislaw Dziwisz, archevêque de Cracovie, en mémoire du père Jacques Hamel assassiné ce mardi matin dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray par deux hommes se réclamant de l'organisation de l'État islamique. C’est donc parti pour cinq jours de rencontres, de prières, de célébrations. Le Pape François rejoindra les centaines de milliers de jeunes venus du monde entier ce mercredi. Hélène Destombes, notre envoyée spéciale à Cracovie, suit pour nous cet événement

Cracovie, capitale mondiale de la jeunesse. Ils sont des centaines de milliers rassemblés dans le parc Blonia pour assister à la cérémonie d’ouverture des Journées Mondiales de la Jeunesse présidée par le cardinal Stanislaw Dziwisz. Chants, orchestres : toute l’après-midi, malgré la pluie, les répétitions se sont succédées sur le site qui accueillera également vendredi prochain le chemin de croix présidé par le Pape François.

Enfants et adolescents venus du monde entier sont les acteurs de cette soirée retransmise sur différents écrans géants disséminés dans la ville. Une ville qui vit désormais au rythme de ces journées. Les rues ont été envahies par les jeunes venus des cinq continents qui brandissent fièrement leur drapeau. Des groupes se croisent, se saluent, dansent, chantent et prient dans une ambiance de fête. Dans les églises, les paroisses, sur les places, les langues et les couleurs se mélangent.

Mosaïque du monde réunie en un même lieu, visage d’une jeunesse pleine d’enthousiasme qui souhaite partager la joie d’être catholique, dans une Europe qui apparait de plus en plus divisée, traversée par une profonde crise identitaire et spirituelle. Dans une Europe endeuillée par des attaques terroristes, c’est un message d’espérance que tous ces jeunes souhaitent transmettre. Ils attendent les encouragements du Pape. (XS-HD)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


Solidarité interreligieuse avec les catholiques français

(RV) Après l’assassinat dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray d’un prêtre par deux hommes se réclamant de l’organisation de l’État islamique, les réactions de solidarité avec la communauté catholique se multiplient. Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, parle d’un « acte abominable ». Il a exprimé sa proximité et dit prier pour toutes les victimes et leurs familles. « La tristesse qui nous saisit ne peut pas éteindre notre espérance quand nous voyons les centaines de milliers de jeunes réunis à Cracovie autour du Pape François pour proclamer leur foi au Christ dans l’amour et la paix ».

« Les épreuves auxquelles notre pays est confronté sont un appel à retrouver la solidarité des liens qui nous unissent » déclare-t-il. Comme en écho aux polémiques politiques qui agitent la France principalement depuis l’attentat de Nice, le cardinal Vingt-Trois, souligne que « dans le moment présent, notre société a besoin de fortifier ses capacités de réaction dans la paix et la sérénité, faute de quoi elle ferait le jeu de la stratégie djihadiste ». Il célébrera mercredi à 18h15 une messe à Notre-Dame de Paris en mémoire aux victimes de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray. La Conférence des évêques de France invite, de son côté, tous les catholiques à une journée de jeûne et de prière vendredi prochain.

Mgr Pascal Delannoy, évêque de Saint‐Denis‐en‐France, a également réagi, rappelant l’importance du dialogue entre croyants de différentes confessions. « A l'heure où la multiplication des attentats, ici et dans le monde, met à l'épreuve les efforts du dialogue islamo‐chrétien, que ces paroles, et bien d’autres, nous encouragent plus que jamais à poursuivre le chemin de la rencontre et de la fraternité ».

Solidarité des protestants

La Fédération protestante de France a tenu également à témoigner son soutien et sa solidarité à la Conférence des évêques de France et à l’ensemble de la communauté catholique « face à l’horreur de l’attaque » de Saint-Etienne-du-Rouvray. « Avec ce geste de barbarie, c’est la communauté chrétienne toute entière qui est touchée au coeur. La FPF invite ses membres et les protestants de France à se tenir aux côtés de leurs frères chrétiens dans la prière et l’accompagnement. Face à ce nouvel attentat, La Fédération protestante de France tient à réaffirmer plus que jamais sa conviction que résister au fanatisme, résister aux tentatives de division par la terreur, c’est se tenir unis et déterminés, toutes confessions confondues ».

L’Assemblée des Evêques Orthodoxes de France a tenu également à faire preuve de sa proximité et de sa solidarité avec les catholiques français. « Au-delà des sentiments de solidarité et de compassion avec la famille de la victime et les blessés, la seule réponse à la barbarie qui sonne à nos portes, à l'extrémisme et au fanatisme, reste et demeure la cohésion nationale, seule rempart à l’encontre de ces tentatives de déstabilisation psychologique et politique de notre pays, marqué par les valeurs de liberté et de respect de la diversité » écrivent ainsi les évêques orthodoxes.

Parmi les réactions, celle de l’imam de Saint-Etienne-du-Rouvray. Il se dit « effaré » par le décès de son « ami », le prêtre Jacques Hamel. « Je ne comprends pas, toutes nos prières vont vers sa famille et la communauté catholique » a déclaré à l'AFP l'imam Mohammed Karabila. « C'est quelqu'un qui a donné sa vie aux autres. On est abasourdis à la mosquée », a-t-il ajouté. (XS)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


Le Pape bouleversé par l'assassinat d'un prêtre en France

(RV) Le Pape François « assure de sa proximité spirituelle et s’associe par la prière à la souffrance des familles, ainsi qu’à la douleur de la paroisse et du diocèse de Rouen ». Dans un message adressé à Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, et signé par le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège, le Pape revient sur la prise d’otages dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray qui a eu lieu ce mardi 26 juillet 2016. Un prêtre à la retraite, le père Jacques Hamel, 84 ans, a été égorgé par deux hommes ayant agi au nom de l’organisation de l’État islamique qui a revendiqué, en milieu de journée cette attaque. François invoque ainsi Dieu « afin qu’il accueille l’abbé Jacques Hamel dans la paix de sa lumière et apporte réconfort à la personne blessée ».

« Le Saint-Père est particulièrement bouleversé par cet acte de violence qui s’est déroulé dans une église au cours d’une messe, action liturgique qui implore de Dieu sa paix pour le monde » précise le cardinal Parolin. Le Pape demande enfin « au Seigneur d’inspirer à tous des pensées de réconciliation et de fraternité dans cette nouvelle épreuve et de répandre sur chacun l’abondance de ses Bénédictions ». (XS)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


 

Copyright - Paroisse de Saint-André de l’Europe- 2014