Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Plan du site |
Société Française des Amis de Saint Jacques de Compostelle

Étude des mouvements artistiques, historiques, littéraires et religieux provoqués par la dévotion à Saint Jacques le majeur et aussi AIDE et CONSEILS aux PÈLERINS actuels pour préparer une pérégrination, et leur délivrer la CREDENTIAL.
secretariat@compostelle.asso.fr
Intention du pape (février 2017)
Universelle :
Pour toutes les personnes qui connaissent l’épreuve, en particulier celles qui sont pauvres réfugiées ou marginalisées, afin qu’elles trouvent dans nos communautés accueil et réconfort.
Saint André de l’Europe
24 Bis rue de saint-Pétersbourg
75008 PARIS
Tél : 01 44 70 79 00
Fax : 09 57 84 35 08
Site Sitio.guide : site d’accompagnement humain mis en place par le diocèse de Paris.
Le père jésuite Rigobert Kyungu nous introduit à la méditation avec les lectures du septième dimanche du Temps Ordinaire

Dernières publications


 

concerts

Édito du dimanche

Edito du 19 février 2017

Au fil des Béatitudes
« En ce qui concerne les Béatitudes, les auteurs, en comparant le texte de Matthieu à celui de Luc, essaient de redécouvrir le document primitif qui les a inspirés, afin de déterminer la visée propre à chaque évangéliste, compte tenu de leur intention et du milieu ecclésial auquel ils s’adressent. Luc aurait explicité cette source primitive en l’appliquant à une chrétienté déjà évoluée aux prises avec les luttes sociales ; les pauvres seraient alors compris comme les membres souffrants (...)

Lire la suite Lire la suite

Le Mot de la semaine du Cardinal André Vingt-Trois

"Le Mot du Cardinal" est diffusé sur Radio Notre-Dame tous les lundis.

http://www.catholique-paris.com/-45-20-Mot-de-la-semaine-audio-.html

L'entretien du cardinal André Vingt-Trois du 17 février 2017

L'actualité politique, sociale et sociétale ; Les conférences de Carême à Notre-Dame

Lire la suite


Le Pape reçoit une délégation juive : «La Torah manifeste l'amour de Dieu»

(RV) Le Pape François a reçu ce matin une délégation internationale d’intellectuels juifs, menée par son «frère et ami» argentin le rabbin Abraham Skorka, pour la présentation d’une nouvelle édition de la Torah. Se rencontrer autour de la Torah, «l’enseignement vivant du Dieu vivant», selon les termes de saint Jean-Paul II, revient à se rencontrer «autour du don du Seigneur, de Sa révélation, de Sa parole», a déclaré le Pape François.

La Torah «manifeste l’amour paternel et viscéral de Dieu, un amour fait de paroles et de gestes concrets, un amour qui devient alliance. Et justement cette parole alliance est riche de résonances qui nous rapprochent», a estimé le Pape. «Dieu, le plus grand et fidèle Allié», a appelé Abraham «pour former à partir de lui un peuple qui devienne une bénédiction pour tous les peuples de la terre, et rêve d’un monde dans lequel les hommes et les femmes soient alliés avec Lui et donc vivent en harmonie entre eux et avec la Création».

François a rappelé que la volonté divine est celle de l’unité entre juifs et chrétiens : «Au milieu de tant de paroles humaines qui poussent malheureusement à la division et à la compétition, ces paroles divines d’alliance ouvrent à nous des voies de bien à parcourir ensemble», le Pape mettant en valeur un «dialogue fraternel et institutionnel» désormais «consolidé et efficace» entre juifs et chrétiens.

Le Pape a donc salué l’état d’esprit des personnalités qui ont travaillé à cette nouvelle édition du texte sacré, exprimant, dans la partie introductive, «une vision culturelle ouverte, dans le respect réciproque et dans la paix, en syntonie avec le message spirituel de la Torah».

Dans la continuité des Papes depuis Jean XXIII, le Pape François est un acteur fervent du rapprochement avec la communauté juive. Durant son épiscopat à Buenos Aires, il avait publié un livre d’entretien avec le rabbin Abraham Skorka, publié en 2013 en français sous le titre Sur la Terre comme au ciel (éditions Robert Laffont).

(CV)

 

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


Pape François : trop de scandales avec la double vie de certains chrétiens

(RV) Ne pas scandaliser «les petits» avec la double vie, parce que le scandale détruit : c’est l’invitation lancée par le Pape dans l’homélie de la messe matinale de ce jeudi 23 février 2017 à la Maison Sainte-Marthe. François a exhorté à ne pas retarder la conversion.

«Le scandale, c’est de dire une chose et d’en faire une autre : c’est la double vie. La double vie en tout : "moi je suis très catholique, moi je vais toujours à la messe, j’appartiens à cette association et à une autre, mais ma vie n’est pas chrétienne, je ne paie pas mes employés de façon juste, j’abuse des gens, je suis sale dans les affaires, je fais du recyclage d’argent sale…" Une double vie. Et de nombreux catholiques sont comme ça, et ils scandalisent. Combien de fois avons-nous entendu, nous tous, dans le quartier ou ailleurs, "mais pour être catholique comme celui-là, il vaut mieux être athée". C’est cela, le scandale. Il te détruit. Il te jette dehors. Et ceci arrive tous les jours, il suffit de voir le journal télévisé et de regarder les journaux. Sur les journaux il y a tellement de scandale, et aussi il y a la grande publicité des scandales. Et avec les scandales on se détruit.»

Et le Pape a donné l’exemple d’une entreprise importante qui était sur le point de faire faillite. Les responsables syndicaux voulaient éviter une grève juste, mais qui n’aurait pas fait de bien, et voulaient parler avec les responsables de l’entreprise, Les gens n’avaient pas d’argent pour les besoins quotidiens, parce qu’ils ne recevaient pas de salaire. Et le responsable, un catholique, était en train de faire ses vacances d’hiver sur une plage du Moyen-Orient, et les gens l’ont su, bien que ce ne soit pas sorti dans les journaux. «C’est ça, les scandales», a dit François. «Jésus dit, dans l’Évangile, sur ceux qui font scandale : "Quand tu arriveras au ciel et frapperas à la porte, tu diras "Je suis là, Seigneur... Mais si, tu ne te rappelles pas ? Moi j’allais à l’église, je t’étais proche, j’appartenais à telle association, je faisais cela… Tu ne te souviens pas de toutes les offrandes que je t’ai fait ?" "Oui, je me souviens. Les offrandes, je m’en souviens : elles étaient toutes sales. Toutes volées aux pauvres. Je ne te connais pas." Cela sera la réponse de Jésus à ces scandaleux qui ont une double vie.»

«La double vie vient en arrivant à suivre les passions du cœur, les péchés capitaux qui sont les blessures du péché originel», a dit le Pape. Justement, la première Lecture exhorte en effet à ne pas se fier aux richesses, et à ne pas dire : «je me suffis à moi-même». Et François a donc invité à ne pas retarder la conversion.

«À nous tous, à chacun de nous, cela fera du bien, aujourd’hui, de penser que s’il y a quelque chose d’une double vie en nous, d’apparaître justes, de sembler de bons croyants, de bons catholiques mais de faire autre chose par-dessous ; s’il y a quelque chose d’une double vie, s’il y a une confiance excessive. "Mais oui, le Seigneur me pardonnera tout ensuite, mais moi je continue." S’il y a quelque chose à dire : "Oui, ceci ne va pas bien, je me convertirais, mais aujourd’hui non : demain." Pensons à cela. Et profitons de la Parole du Seigneur et pensons que le Seigneur en cela est très dur. Le scandale détruit.»

(CV)

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


Le Père Fédérico Lombardi Officier de la Légion d'Honneur

(RV) Le père Federico Lombardi, ancien porte-parole du Vatican, ancien directeur général de Radio Vatican et du Centre de télévision du Vatican a été décoré mercredi 22 février des insignes d’officier de la Légion d’honneur. Une reconnaissance pour une carrière consacrée à la communication au service du Saint Siège et son attention à la francophonie, grâce notamment à la diffusion dans le monde des émissions en langue française de Radio Vatican.

Décoré par l’ambassadeur près le Saint-Siège, Philippe Zeller, qui a salué son engagement au sein des institutions vaticanes, le père Lombardi, aujourd’hui président de la Fondation Ratzinger, a pour sa part souligné son attachement à la diffusion du message du Pape dans les médias, et mis en relation le traitement de l’actualité internationale par les médias du Saint-Siège et la parole du Pape, présentant «l’actualité internationale comme condition indispensable à la compréhension des préoccupations et des messages de l'Eglise de notre temps».

(JCP)

 

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


 

Copyright - Paroisse de Saint-André de l’Europe- 2014