Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Plan du site |
Intentions de prière du pape (Août 2014)
- Universelle - Les réfugiés
Pour que les réfugiés, contraints d’abandonner leur maison à cause de la violence, soient accueillis avec générosité et que leurs droits soient respectés.
- Pour l’évangélisation - L’Océanie
Pour que les chrétiens d’Océanie annoncent la foi avec joie à toutes les populations du continent.
Vidéo Rendez-vous sur le site pour tout comprendre sur le Denier de l’Église... dans la joie ! Donner 2€ (ou plus ;-)), si possible régulièrement, c’est le signe d’un engagement auprès de son Église. Donnez c’est participer !
Écouter l’émission- Année de l’Appel dans le diocèse de Paris : Regard sur les perspectives de deux paroisses.
Émission de Radio Notre-Dame : "Ecclesia Magazine", toute l’actualité des chrétiens engagés dans le diocèse d’Ile de France, animée par Élodie Chapelle. Avec : Simone LAUREAU, paroissienne de la Trinité, membre de la communauté de l’Emmanuel et le Père Alain-Christian LERAITRE, curé de la paroisse Saint-André de l’Europe.
Saint André de l’Europe
24 Bis rue de saint-Pétersbourg
75008 PARIS
Tél : 01 44 70 79 00
Fax : 01 44 70 79 09

Agenda

««  2014  »»
««  Août  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Événements prochains ou récents

Horaires d’été du 1er juillet au 31 août

Messes de semaine :
mardi 12h15, mercredi, jeudi et vendredi 8h30.
Messes dominicales :
samedi 18h30 et dimanche 10h45.

Fête de la Transfiguration :
mercredi 6 août messe à 12h15.

Fête de l’Assomption :
Jeudi 14 août messe à 18h30, vendredi 15 août à 10h45.

Accueil de 9h30 à 12h.
Église fermée l’après-midi.

Le secrétariat sera fermé du 24 juillet au 31 août

Édito du dimanche

Le Mot de la semaine du Cardinal André Vingt-Trois

"Le Mot du Cardinal" est diffusé sur Radio Notre-Dame tous les lundis.

http://www.catholique-paris.com/-45-20-Mot-de-la-semaine-audio-.html

L'entretien du cardinal André Vingt-Trois du 4 juillet 2014

Le congrès international des Pueri cantores à Paris. L'été, un temps de ressourcement et d'éveil. Le pèlerinage des couples qui ont des difficultés de procréation. La messe pour la paix le 13 juillet, à Notre-Dame de Paris, à l'occasion du centenaire de la première guerre (...)

Lire la suite


L'esclavage, le thème du Message du Pape pour la Paix

(RV) « Non plus esclaves, mais frères ». C’est est l’intitulé du Message du Pape François pour la 48ème Journée mondiale de la Paix qui aura lieu le 1er janvier 2015. Dans un communiqué, le Conseil pontificale Justice et paix explique les circonstances qui ont poussé le Pape à choisir ce thème pour le deuxième message de son pontificat.

« On considère généralement l’esclavage comme un fait appartenant au passé ; mais cette plaie sociale est, au contraire, très présente de nos jours ». Le Message du 1er janvier 2014 était consacré à la fraternité : “Fraternité, fondement et chemin pour la paix”. « Être tous des fils de Dieu est ce qui rend tous les êtres humains frères et sœurs avec une égale dignité. Or l’esclavage porte un coup mortel à cette fraternité universelle et, par conséquent, à la paix. En effet, pour qu’il y ait la paix, il faut que l’être humain reconnaisse dans l’autre un frère qui a une égale dignité », explique le Conseil pontifical.

« Le phénomène abominable de l’esclavage prend aujourd’hui dans le monde des formes multiples : le trafic des êtres humains, la traite des migrants et de la prostitution, le travail forcé, l’exploitation de l’homme par l’homme, la mentalité esclavagiste vis-à-vis des femmes et des enfants. Et ces plaies font l’objet d’une honteuse spéculation de la part d’individus et de groupes qui profitent des nombreux conflits en cours dans le monde actuel, de la crise économique et de la corruption. »

L’esclavage, une grave blessure dans la chaire du Christ

L’esclavage est une « terrible plaie ouverte » dans le corps de la société contemporaine ; c’est « une très grave blessure dans la chair du Christ ! » Afin de contrecarrer efficacement ce phénomène, explique le dicastère, « il faut avant tout reconnaitre l’inviolable dignité de chaque personne humaine et affirmer en même temps avec force la fraternité - qui comporte l’exigence de surmonter l’inégalité selon laquelle un homme peut assujettir un autre homme – et promouvoir un engagement de proximité et de gratuité pour un chemin de libération et d’inclusion de tous ».

« L’objectif est la construction d’une civilisation basée sur l’égale dignité de tous les êtres humains, sans aucune discrimination ; ce qui requiert l’engagement du monde de l’information, de l’éducation et de la culture pour une société renouvelée et fondée sur la liberté, la justice et la paix ».

La Journée mondiale de la Paix a été voulue par Paul VI et est célébrée le 1er janvier de chaque année. Le Message du Pape est envoyé aux chancelleries du monde entier et marque en même temps l’orientation diplomatique du Saint-Siège au seuil d’une nouvelle année.

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


Audience générale: Le Pape revient sur son voyage en Corée

(RV) Deux jours après son retour de Corée, le Pape François est revenu sur son voyage au cours de l'audience générale dans la salle Paul VI du Vatican. "J'ai pu visiter une Eglise jeune et dynamique fondée sur les témoiganges des martyrs et animée de l'esprit missionnaire" s'est-il réjoui. Ce voyage apostolique, a t-il souligné, peut se résumer en trois mots: mémoire, espérance et témoignage

La république de Corée est un pays qui a connu un rapide développement économique. Ses habitants sont des grands travailleurs, disciplinés, et doivent maintenir la force héréditaire de leurs anciens a t-il relevé. Dans ce contexte, l'Eglise est gardienne de la mémoire et de l'espérance a expliqué François: elle est une famille spirituelle au sein de laquelle les adultes transmettent la flamme de la foi aux plus jeunes, reçue des anciens,  la mémoire des témoins du passé devient nouveau témoignage pour aujourd'hui et espérance pour l'avenir. 

L'exemple des laïcs coréens 

C'est dans cette perspective qu'il faut lire les deux évènements principaux de ce voyage a poursuivi le Pape: la béatification des 124 martyrs et la rencontre avec les jeunes asiatiques. "Ces deux évènements ont été le signe qu’il y a quelqu’un, Jésus Christ, pour lequel il vaut la peine de donner sa vie" a t-il précisé. François est revenu aussi sur le dynamisme des laïcs qu'il a également rencontrés lors de ce voyage apostolique, rappelant que la communauté chrétienne en Corée ne fut pas fondée par des missionnaires mais justement par des jeunes fascinés par l'Evangile, de retour de Chine. 

"Le Christ n’abolit pas les cultures, il prend ce qui est bon et le porte à son accomplissement" a encore souligné le Pape pour revenir sur la richesse de ce voyage sur une terre encore divisée. "Avec la foi dans l'amour du Christ nous avons prié, et nous prions encore aujourd'hui afin que tous les fils de la terre coréenne qui patissent des conséquences des guerres et des divisions puissent accomplir un chemin de fraternité et de réconciliation." a conclu François.

Le Pape qui, en saluant les pèlerins, les a invités à s'unir à la prière de toute l’Eglise pour ces communautés d’Asie, ainsi que pour tous les chrétiens persécutés dans le monde, particulièrement en Irak. Le Saint-Père a enfin remercié les fidèles pour leurs nombreuses marques d'affection et pour leurs prières à l'occasion du décès de trois membres de sa famille dans un accident de voiture en Argentine. 

 

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


Le Vatican critique les politiques qui entretiennent la peur de l’étranger

(RV) L’Observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’ONU à Genève s’est une nouvelle fois insurgé contre l’indifférence de l’Union Européenne face au drame de l’immigration. Les immigrés ne viennent pas nous voler nos emplois, a-t-il martelé. Au contraire, pour redynamiser leur économie et leur influence politique sur la scène internationale, les pays européens ont besoin de main-d’œuvre et d’un renforcement démographique.

Sur notre antenne, Mgr Silvano Tomasi a critiqué ceux qui utilisent les immigrés comme boucs émissaires des frustrations sociales, qui exploitent leur situation douloureuse à des fins électorales. Il s’agit d’une stratégie malhonnête qui favorise la peur de l’autre et les préjugés.

Ne pas s'accoutumer aux drames

Selon l’Observateur du Saint-Siège, les arrivées massives et quotidiennes à Lampedusa représentent une tragédie européenne. Le risque est de s’accoutumer aux naufrages et d’oublier que derrière ces morts anonymes se cachent des rêves d’une vie meilleure. Pour commencer, il faudrait appliquer les règles déjà en vigueur, comme les conventions de l’Organisation mondiale du Travail, ou encore la Convention internationale sur la protection des travailleurs migrants et de leurs familles approuvée par les Nations Unies en 1990.

Mgr Tomasi salue la décision du HCR d’aborder en décembre prochain, dans le cadre de son Dialogue international, la question de la protection en mer. Selon l’Observateur du Saint-Siège, il est opportun d’aborder le sujet au niveau des Nations Unies car le phénomène des boat-people est global et touche des régions très éloignées entre elles comme l’Australie, l’Arizona, Haïti…. Ce n’est pas en renforçant les contrôles aux frontières qu’on pourra endiguer ce fléau, s’indigne Mgr Tomasi. Il faut une action politique pour éviter que les migrants soient livrés aux passeurs sans scrupules : des marchands de chair humaine.

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


 

Copyright - Paroisse de Saint-André de l’Europe- 2014