Catéchèse scolaire – (CE1 au CM2)

Les rencontres :

Elles concernent les enfants du CE1 au CM2, baptisés ou non (les enfants non baptisés désireux de se faire baptiser peuvent rencontrer le curé, remplir une fiche pour le baptême, suivre le catéchisme et l’école du Dimanche pour la préparation au baptême), ainsi que les enfants qui n’ont pas fait leur première communion (celle-ci se prépare lors de l’école du Dimanche).

Les rencontres se passent le mardi de 15h30 à 17h (un adulte vient chercher les enfants scolarisés à l’école de Florence) ou le jeudi de 17h à 18h30, à la Paroisse Saint André de l’Europe.

Ces rencontres se passent en 3 temps :

  • un temps de prière,
  • un temps d’enseignement par le curé ou une catéchiste,
  • un temps d’activité reprenant l’enseignement précédemment donné,

Téléchargez la feuille d’inscription pour l’année 2020-2021

Responsable du catéchisme : Anne Lemaitre
Son mail : pasto.saintandre@gmail.com
Ses présences sur la paroisse : du mardi au jeudi.
Elle est joignable au 01 44 70 79 05.

Les inscriptions accompagnées de leur règlement sont à déposer, sous enveloppe au nom de Anne Lemaitre, à l’accueil ou dans la boite aux lettres, ou par courrier à envoyer à : Anne Lemaitre, Paroisse Saint André de l’Europe, 24bis rue Saint Petersbourg, 75008 Paris.

Qu’est-ce que la catéchèse ?

C’est quoi le caté ?

Caté est le diminutif familier de « catéchèse ». Par ce mot, on désigne l’acte et le contenu d’un enseignement permettant à celui qui le reçoit de comprendre le contenu de la foi, c’est-à-dire la Bonne Nouvelle du Christ ressuscité. Aujourd’hui, la catéchèse n’est plus réservée aux enfants : elle peut se recevoir à tous les âges de la vie.

Pourquoi inscrire son enfant au catéchisme ?

Le caté ne conditionne pas à croire, il donne aux enfants les éléments pour découvrir Jésus Christ et les valeurs qu’il prône à travers l’Évangile et pour s’attacher à lui. C’est un temps d’initiation qui ouvre un chemin. Le catéchiste lui-même, comme tout chrétien, poursuit son chemin de foi.Bien sûr le projet éducatif de la catéchèse est de donner le goût de Dieu, mais cela n’aurait pas de sens si elle n’était pas au service de la croissance de tout l’être. Les catéchistes se sentent donc concernés par quotidien de l’enfant et prêtent particulièrement attention aux ruptures affectives qui peuvent survenir.