Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Plan du site |
Intentions de prière du pape (Sept 2014)
- Universelle - Les personnes déficientes mentales
Prions pour que les personnes souffrant d’une déficience mentale reçoivent l’amour et l’aide dont elles ont besoin pour une vie digne.
- Pour l’évangélisation - Le service des pauvres
Pour qu’inspirés par la Parole de Dieu, les chrétiens s’engagent au service des pauvres et de ceux qui souffrent.
Intentions de prière du pape (Août 2014)
- Universelle - Les réfugiés
Pour que les réfugiés, contraints d’abandonner leur maison à cause de la violence, soient accueillis avec générosité et que leurs droits soient respectés.
- Pour l’évangélisation - L’Océanie
Pour que les chrétiens d’Océanie annoncent la foi avec joie à toutes les populations du continent.
Vidéo Rendez-vous sur le site pour tout comprendre sur le Denier de l’Église... dans la joie ! Donner 2€ (ou plus ;-)), si possible régulièrement, c’est le signe d’un engagement auprès de son Église. Donnez c’est participer !
Écouter l’émission- Année de l’Appel dans le diocèse de Paris : Regard sur les perspectives de deux paroisses.
Émission de Radio Notre-Dame : "Ecclesia Magazine", toute l’actualité des chrétiens engagés dans le diocèse d’Ile de France, animée par Élodie Chapelle. Avec : Simone LAUREAU, paroissienne de la Trinité, membre de la communauté de l’Emmanuel et le Père Alain-Christian LERAITRE, curé de la paroisse Saint-André de l’Europe.
Saint André de l’Europe
24 Bis rue de saint-Pétersbourg
75008 PARIS
Tél : 01 44 70 79 00
Fax : 01 44 70 79 09
 

Horaires des messes dès le 1er septembre

Messes de semaine :
Mardi et jeudi : 8h30 et 12h15
Mercredi et vendredi : 8h30 et 19h
Samedi : 9h.
Messes dominicales :
Samedi 18h30
Dimanche 10h45 et 19h.

Adoration eucharistique :
Vendredi 9h-13h et 16h-19h.

Prère de l’Église :
Milieu de jour : mardi et jeudi à 12h
Laudes : jeudi à 8h10

Édito du dimanche

Le Mot de la semaine du Cardinal André Vingt-Trois

"Le Mot du Cardinal" est diffusé sur Radio Notre-Dame tous les lundis.

http://www.catholique-paris.com/-45-20-Mot-de-la-semaine-audio-.html

L'entretien du cardinal André Vingt-Trois du 4 juillet 2014

Le congrès international des Pueri cantores à Paris. L'été, un temps de ressourcement et d'éveil. Le pèlerinage des couples qui ont des difficultés de procréation. La messe pour la paix le 13 juillet, à Notre-Dame de Paris, à l'occasion du centenaire de la première guerre (...)

Lire la suite


Rome : un match interreligieux hautement symbolique

(RV) Lundi après-midi, le Pape François a reçu dans la salle Paul VI, les participants au « match interreligieux pour la paix » qui aura lieu le soir même au Stade olympique de Rome. Les revenus du match seront reversés à des associations qui s’occupent de l’éducation d’enfants en difficulté. Pour le Pape, ce match sera sans nul doute l’occasion de réfléchir sur les valeurs universelles portées par le football et le sport en général : loyauté, partage, accueil, dialogue ou encore foi en l’autre. Des valeurs a-t-il souligné où les gens font abstraction de la race, de la culture ou de la profession de foi.

Pour le Pape François, cet évènement sportif organisé dans le stade mythique de Rome est l’occasion de montrer que les hommes sont capable de créer une culture de la rencontre qui est le préalable à un monde de paix. Le Pape a parlé directement aux joueurs présents : « les jeunes, en particulier, vous regardent souvent avec admiration », leur a-t-il lancé, « ainsi, il est important de donner le bon exemple, que ce soit sur et en dehors du terrain ». Le Pape a mis en garde contre toute forme de discrimination et de mépris que l’on peut hélas voir dans certains stades. « Les religions sont appelées à être des canaux de paix et jamais de la haine, car seul l’amour peut être porté au nom de Dieu », a-t-il souligné. 

Les précisions d'Olivier Bonnel 

 

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


Cardinal Raï : la présence chrétienne au Moyen-Orient est vitale

(RV) Entretien- L’Etat islamique continue de semer la terreur en Syrie et en Irak, où ils rencontrent toutefois la résistance de l’armée gouvernementale, épaulée par des milices chiites, les combattants Kurdes et l’aviation américaine.

Devant la menace que représentent les jihadistes pour le Moyen-Orient et le monde, les patriarches et chefs des Eglises orientales élèvent la voix. Réunis à Bkerké le 27 août, ils avaient solennellement enjoint la communauté internationale à « éradiquer » l’Etat islamique et les groupes fondamentalistes, dont ils ont dénoncé par ailleurs les crimes et exactions barbares commis à l’encontre des populations civiles.

Parmi ces patriarches, le cardinal Béchara Raï, Patriarche d’Antioche des Maronites. Il était de passage à Rome ces jours-ci, où nous l'avons rencontré. C'est un appel pressant qu'il lance à la communauté internationale, celui de ne pas rester silencieuse ou passive devant le drame qui se joue au Moyen-Orient. Mais il ne suffit pas  de vouloir "arrêter" la progression des jihadistes, car le problème dépasse cet objectif militaire, efficace à court terme. Pour le patriarche, les Occidentaux doivent s'attaquer aux racines mêmes du terrorisme, et lancer une mise en garde claire et univoque aux Etats et groupes qui financent économiquement, militairement et politiquement les jihadistes.

La menace que représentent l'Etat islamique et les groupes qui y sont affiliés pour les chrétiens est réelle, et ne peut être mésestimée. Certains analystes vont jusqu'à évoquer, à mots couverts, le risque d'une disparition totale des chrétiens d'Orient. Mais pour le cardinal Raï, le mot d'ordre est celui-ci  : les chrétiens doivent rester sur la terre "qui a vu l'incarnation de Dieu". Ils ne constituent pas une minorité, mais sont les membres d'une seule et même Eglise universelle, celle du Christ. Voilà pourquoi tous les chrétiens du monde doivent se sentir concernés par le drame de leurs frères d'Orient. Et plus que jamais, insiste avec force le Patriarche, le Moyen-Orient a besoin de l'Evangile de Paix et d'amour du Christ, Evangile dont les chrétiens sont appelés à témoigner à temps et à contretemps.

Ecoutez le cardinal Béchara Raï, Patriarche d'Antioche des Maronites, interrogé par Manuella Affejee

Le cardinal Raï en appelle également aux Etats arabes et musulmans, qui, selon lui, ne peuvent rester silencieux devant les effroyables exactions des jihadistes, exactions qui viennent défigurer le visage de l’islam, et dévoyer son message. Il revient enfin sur la crise présidentielle en cours au Liban :

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


Sainte Marthe : la force de la Parole de Dieu, c’est Jésus

(RV) Le Pape François ne part pas en vacances, mais ces derniers jours, à l’exception, bien sûr, de son voyage en Corée, furent plus sereins. Il a pu lire des choses qui lui plaisaient, écouter de la musique, prier un peu plus qu’à l’accoutumée. Un rythme plus reposant qui finit ce lundi. Ses activités reprennent à commencer par les messes quotidiennes dans la chapelle de la Maison Sainte Marthe. Dans son homélie, le Pape a rappelé qu’on n'annonce pas l’Evangile pour convaincre avec des paroles savantes, mais avec humilité, parce que la force de la Parole de Dieu, c’est Jésus lui-même et que seul celui qui a un cœur ouvert peut l’accueillir.

Qu’est-ce que la Parole de Dieu ? En commentant les lectures du jour, le Pape nous donne sa réponse et nous explique comment l’accueillir. Dans sa lettre aux Corinthiens, Saint Paul dit être venu à eux, non pas pour les « convaincre avec des arguments, des paroles et de belles figures. Non, dit Saint Paul. Je suis venu d’une autre manière, avec un autre style. Je vous ai parlé de la manifestation de l’Esprit Saint et de sa force. Pour que votre foi ne soit pas fondée sur la connaissance humaine, mais sur la puissance de Dieu », explique le Pape. Ainsi, la Parole de Dieu est autre chose que la parole humaine, de sagesse, scientifique ou philosophique. C’est une autre chose qui nous arrive autrement ».

Et on le découvre dans la lecture de l’Evangile de Luc (4, 16-30), quand Jésus commente les Ecritures dans la Synagogue de Nazareth où il a grandi. Au début, ses compagnons « l’admire pour ses paroles, puis se mettent en colère et veulent le tuer, résume le Pape. Ils sont passés d’un état à l’autre justement parce que la Parole de Dieu est une chose différente de la parole humaine ». Dieu nous parle en son Fils, « c’est-à-dire que la Parole de Dieu est Jésus, Jésus lui-même (...) Il est la force de la Parole de Dieu ».

Comment recevoir cette Parole ? « Comme on reçoit Jésus », répond le Pape. « L’Eglise nous dit que Jésus est présent dans l’Ecriture dans sa Parole » et pour cette raison François encourage, c’est « important », à lire un passage de l’Evangile pendant la journée. Pourquoi ? Pour apprendre ? « Non, pour trouver Jésus, parce que Jésus est sa Parole et dans l’Evangile ». A chaque fois que le Pape lit l’Evangile, il y trouve Jésus.

Et comment accueillir cette parole ? De nouveau, « comme on reçoit Jésus, avec un cœur ouvert et humble, avec l’esprit des Béatitudes. Parce que Jésus est venu comme ça en humilité, en pauvreté, avec l’onction de l’Esprit Saint. Il est force et Parole parce qu’il a reçu l’onction de l’Esprit Saint ».

« Nous ferions bien de nous demander pendant la journée, comment nous recevons chacun la Parole de Dieu... Comme une chose intéressante, ou je la reçois simplement parce que Jésus est vivant ? Suis-je capable - attention à la question - Suis-je capable d’acheter un petit Evangile ? Ça coûte peu cher. On peut le mettre dans sa poche, dans son sac, et quand on peut, en lire un passage et y trouver Jésus. Ces questions nous font du bien. Que le Seigneur nous vienne en aide » a conclu François.

(Tratto dall'archivio della Radio Vaticana)

Lire la suite


 

Copyright - Paroisse de Saint-André de l’Europe- 2014