Découvrez la feuille paroissiale hebdomadaire

Chaque semaine, une feuille paroissiale est éditée afin de nous donner les dernières informations ou événements importants sur la paroisse dans les jours et semaines à venir.

Téléchargez la feuille paroissiale du 8 mars 2020

 

Edito de la semaine

Dis-moi ce que tu contemples… Je te dirai qui tu es…


« Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es. » A cette plaisanterie de Brillat-Savarin, joyeux chantre de la gastronomie française, le philosophe allemand Ludwig Feuerbach ajoutera ce jeu de mot manifestant sa vision matérialiste de l’homme : « Man ist was man isst» ! (L’homme est ce qu’il mange).
Aujourd’hui, dans une civilisation totalement dominée par l’image et la communication visuelle, ne pourrait-on pas tout aussi bien dire : « l’homme est ce qu’il regarde » ?
L’image a le pouvoir non seulement d’entrer dans le corps par les sens, mais encore dans l’âme par l’imagination. N’est-ce pas ce que nous expérimentons à nos dépens avec les ravages de la pornographie et des addictions visuelles de toutes sortes ? Certaines images ont le pouvoir de s’inscrire dans notre esprit et de nous dominer.
« L’oeil est la lumière de l’âme ». Il en est aussi la porte. Lorsque nous contemplons le Christ, c’est Lui-même qui entre en nous. Et nous sommes insensible-ment transformés à son image – en grec le même mot est utilisé pour « être transformé » et « être transfiguré ». Nous permettons à son monde, à ses in-tentions, à ses sentiments, de s’imprimer en nous, de se substituer à nos pensées, à nos désirs, à nos sentiments, de nous assimiler à lui. Advient dans la contemplation du Christ la même chose que dans la photographie. Curieuse-ment le verbe « photographier » paraît pour la première fois chez un auteur byzantin du 12ème siècle pour évoquer ce qui se passe en l’âme qui contemple le Christ : « Avec grand soin, nous gardons le miroir de l’âme où Jésus-Christ, sagesse et puissance de Dieu, a coutume de s’imprimer et de se photographier. »
Puisque le carême nous invite à jeûner, si nous expérimentions le jeûne d’images ? Si nous éteignions notre smartphone, nos séries, nos mails, d’abord quelques minutes, puis plusieurs heures par jour ?
Et pourquoi ne pas ressortir cette petite icône, poussiéreuse à force d’avoir été oubliée dans un coin de notre chambre ? Éclairons-la d’une bougie et contemplons-la quelques minutes chaque jour… Laissons-la nous transformer.
Bon jeûne d’images ! Belle transfiguration en votre âme !

Philippe de Maistre, curé

 

Les archives des feuilles paroissiales

Téléchargez la feuille paroissiale du 1er mars 2020
Téléchargez la feuille paroissiale du 23 février 2020
Téléchargez la feuille paroissiale du 2 février 2020
Téléchargez la feuille paroissiale du 26 janvier 2020
Téléchargez la feuille paroissiale du 19 janvier 2020
Téléchargez la feuille paroissiale du 12 janvier 2020
Téléchargez la feuille paroissiale du 22 décembre 2019
Téléchargez la feuille paroissiale du 15 décembre 2019
Téléchargez la feuille paroissiale du 8 décembre 2019
Téléchargez la feuille paroissiale du 1er décembre 2019
Téléchargez la feuille paroissiale du 24 novembre 2019
Téléchargez la feuille paroissiale du 17 novembre 2019
Téléchargez la feuille paroissiale du 10 novembre 2019
Téléchargez la feuille paroissiale du 20 octobre au 10 novembre 2019
Téléchargez la feuille paroissiale du 13 octobre 2019
Téléchargez la feuille paroissiale du 29 septembre 2019
Téléchargez la feuille paroissiale du 21 septembre 2019
Téléchargez la feuille paroissiale du 14 septembre 2019
Téléchargez la feuille du 08 septembre 2019
Téléchargez la feuille de juillet et août 2019