Eveil à la foi CP-CE1

L’éveil à la foi, c’est un temps de rencontre, avec Dieu, avec sa parole, avec d’autres enfants, et un temps de louange et de prière..
Des moments de découverte et d’écoute de la Parole de Dieu, d’initiation à la prière et d’expression par le chant et le mime pour compléter l’éveil à la foi effectué en famille, ainsi que d’ateliers ludiques, pour permettre aux enfants de faire l’expérience de la présence de Dieu dans leur vie.
La présence des parents est indispensable lors d’un temps d’éveil à la foi car ce sont eux les mieux placés pour connaître la vie de l’enfant et lui transmettre ce en quoi ils croient.

C’est la promesse d’une année riche en découvertes, à travers des histoires de la Bible, des chants enjoués, des échanges passionnants, et de belles prières !

Un dimanche par mois en lien avec la messe des famille (11h)

 C’est quoi l’éveil à la foi ?

Éveiller un enfant à la Foi c’est l’accompagner dans la découverte de Dieu, l’initier à la vie chrétienne par la prière, les fêtes et les rites. C’est l’aider à prendre conscience du trésor d’amour que Dieu a déposé dans son cœur et l’inviter à le rencontrer. Éveil à la Foi et éveil à la Vie sont en réalité indissociables.
 

Ce qu’en disent les évêques…

D’après le site de la conférence des évêques de France, « Cette expression concerne principalement les enfants. Éveiller un enfant à la Foi c’est l’accompagner dans la découverte de Dieu, l’initier à la vie chrétienne par la prière, les fêtes et les rites. C’est l’aider à prendre conscience du trésor d’amour que Dieu a déposé dans son cœur et l’inviter à le rencontrer. Éveil à la Foi et éveil à la Vie sont en réalité indissociables ».

Le Texte National pour l’Orientation de la Catéchèse en France (p83-84) précise :

 » L’âge de la petite enfance (entre 3 et 6 ans) est un moment important pour le « devenir chrétien ». A cet âge de la vie, il convient de développer des propositions qui privilégient l’imprégnation. Le petit enfant se familiarise avec des manières de prier en s’imprégnant de la prière de ceux qui l’entourent ; il apprend à poser des gestes de la foi en imitant ceux qui les font avec lui ; il aime écouter des histoires en osmose avec la personne qui les lui lit. A cet âge, toute proposition s’appuie donc nécessairement sur la présence des parents et de la communauté humaine proche des parents.

Dans le cadre de cet éveil à la foi des tout-petits, il importe de proposer des célébrations spécialement ajustées à la petite enfance. Elles sont un lieu irremplaçable de familiarisation avec la liturgie et la prière chrétienne. En accordant une place importante aux récits bibliques, elles contribuent à forger une mémoire de la foi. Il convient seulement de considérer le petit enfant dans son environnement familial. Tout ce que vit un tout-petit a nécessairement des répercussions sur sa famille et inversement. «