09
Mai

Nouveau concert sur Youtube

Découvrez sur Youtube
le nouveau concert :
sur la chaîne du festival Komm, Bach!

« Splendeurs de la catastrophe »

Le rendez-vous : Samedi 9 mai, 20 h 30

… retransmis sur votre écran d’ordinateur !

en cliquant sur ce lien

 

Les compositeurs ont toujours réagi à des catastrophes d’ampleur variée, transformant leur effondre-ment en beauté. Ainsi, la guerre, la mort, la fin d’un amour ou la perte d’un sou ont été mis en musique. D’autres bouleversements secouent le répertoire : compositeurs disparus à la fleur de l’âge, partitions inachevées ou gloires posthumes liées à des fakes – l’Adagio dit d’Albinoni ou l’Ave Maria dit de Caccini en sont des exemples célèbres. Enfin, des bouleversements pragmatiques peuvent être constitutifs d’un
morceau : pensons aux conditions de composition de certaines pièces, tel le « Quatuor pour la fin des temps », ou aux accidents instrumentaux comme ces notes coincées qui inspirent à Jehan Alain la « Berceuse sur une note qui corne ». En s’appropriant librement l’idée de « catastrophe », les artistes de ce concert illustrent, à leur manière, comment la musique peut, parfois, sublimer les bouleversements intimes et extérieurs – jusqu’à, peut-être, inspirer positivement ceux qui l’écoutent et se sentent, eux aussi, bouleversés.

 

Les artistes

  • Vincent Crosnier, grandes orgues
  • Cyrielle Golin, violoncelle
  • Jasmina Kulaglich, piano
  • Jean-Luc Thellin, clavecin
  • Jean Dubois, chanson
  • Quatuor Akos (Alexis Gomez, Aya Murakami, Théo Delianne, Cyrielle Golin).

Les compositeurs

  • Bach, Borodine, Božiċ, Eötvös, Glinka, Hindemith, Khatchaturian,
  • Kirchner, Messiaen, Mozart, Schubert, improvisations…

L’équipe technique

  • Bertrand Ferrier, programmateur
  • Esther Assuied, coordination vidéo
  • Ludovic Nowicki, graphisme affiche

 

Le contexte général

Le concert du 9 mai s’inscrit dans le cadre du festival Kom, Bach!, fondé en octobre 2016 pour célébrer le come-back de l’orgue après restauration… et la musique de Johann Sebastian Bach. Environ 21 concerts par saison, du 21 septembre au 21 juin, constituent le « plus petit festival international d’orgue-et-pas-que », sis en l’église Saint-André de l’Europe (Paris). Ces concerts veulent être accessibles aux mélomanes (seuls de grands musiciens y sont programmés) comme aux curieux, car ils sont :
  • courts (en général 1 h 10 maximum),
  • variés (morceaux de durée et d’esprit contrastés, compositeurs métissés, instruments changeants – de l’orgue seul à l’orgue associé avec un choeur, un saxophone, une bombarde, un ensemble de cuivres, un récitant, un film ou des lumières créées pour l’occasion, par ex.),
  • clairs (un programme détaillé est offert aux spectateurs),
  • intrigants (récitals retransmis sur écran géant),
  • gratuits (à l’entrée et à la sortie) mais drôlement biens quand même.
Depuis la création du festival, 81 concerts ont été donnés.
Vous trouverez sur la chaîne Festival la « Splendeurs de la catastrophe » et la rediffusion des « Petites symphonies pour un nouveau monde », premier concert (en 81 épisodes !) à être diffusé en « Première » sur YouTube.

 

partager l'évènement:

Date
09 Mai 2020

évènement
à venir



21
Juin

Messe du 21 juin : inscription

Messes dominicales sur inscription Le samedi 20 et le Dimanche 21 juin 2020   La reprise des cultes s'est faite le Dimanche 24 mai. Nous avons par conséquent la possibilité…

En savoir plus