Accueil par un prêtre

  • Le mercredi : de 18h00 à 19h00
  • Le jeudi: de 18h00 à 19h00
  • Le samedi : de 9h30 à 11h30

Qu’est-ce que la confession

La confession est le sacrement qui donne au pénitent, par l’intermédiaire du prêtre, d’obtenir la rémission de tous ses péchés personnels (quelle que soit leur gravité).

C’est une une démarche personnelle et ecclésiale de conversion, de repentir et de satisfaction du pénitent. A la fin de la confession, le pénitent récite son acte de contrition et le prêtre lui donne l’absolution de ses péchés et lui accorde « le pardon et la paix » venant de Dieu.

La confession est dite sacrement de Réconciliation car elle donne au pécheur l’Amour de Dieu qui réconcilie. Il y a ainsi réconciliation avec Dieu qui fait vivre de son amour miséricordieux.
Cet amour miséricordieux qui permet de répondre à l’appel du Seigneur : «  » Va d’abord te réconcilier avec ton frère  » (Mt 5, 24).

Comment se confesser ?

1. La préparation

L’EXAMEN DE CONSCIENCE.
Il s’agit d’abord de se mettre en vérité face à Dieu et de lui demander de nous montrer ce qui fait obstacle à l’amour en nous. Par une simple prière, demander à Dieu la grâce de vous préparer à cette confession, de vous éclairer sur vos péchés ou de vous les rappelez.

LA CONTRITION
C’est la souffrance d’un coeur qui regrette son péché et pleure son mal, non pas tant par crainte du châtiment, que par douleur d’avoir blessé l’Amour du Père.
Sans contrition sincère, le pardon ne peut être donné, parce que l’orgueil de l’homme fait obstacle à la Miséricorde de Dieu.

2. La célébration du sacrement

Commencer par le signe de croix rappelle que Jésus m’a déjà purifié au baptême.
Il est bon de préciser, la date de sa dernière confession et de se présenter rapidement: situation familiale, éventuellement profession, etc…

LA CONFESSION DES FAUTES
Elle doit être sincère et complète.
Le prêtre est tenu au secret absolu vis-à-vis de ce qui relève de la confession.

LE PARDON DES PECHES
Il est exprimé au moment où le prêtre, après avoir écouté la confession et donné quelques conseils, trace le signe de la croix en disant :
« Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-
Esprit, je vous pardonne tous vos péchés. »

3. Le prolongement de la célébration

Pour que l’absolution des péchés soit complète, le prêtre peut demander de réparer : Rétablir la réputation d’un tiers, rendre des choses volées etc.
Mais le péché a blessé le pénitent lui-même, aussi il doit faire quelque chose en plus pour réparer ses péchés et recouvrer une pleine « santé » spirituelle. Ce peut être une prière, un jeûne, une aumône, un sacrifice, un effort…

 

L’acte de contrition

  • « Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir
    offensé, parce que vous êtes infiniment bon et
    infiniment aimable, et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence. »
  • « Mon Dieu, j’ai péché contre toi et mes frères. Mais près de toi se trouve le pardon.
    Accueille mon repentir, et donne-moi la force de vivre selon ton amour. »